Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le temps des Avelines

Le temps des Avelines


Au langage des corps

Publié par Tinuviel sur 5 Avril 2015, 18:42pm

Catégories : #POEMES EN VRAC

 

 

Au langage des corps, le verbe s'amenuise

 

il altère son souffle, s'allège et puis se rend

finalement conquis

non sans un brin de résistance

émouvante et bavarde

flottement d'arrière-garde

où sans en avoir l'air

sous quelques gloussements profanes

on dépose les armes

devant la force vive

d'où s'élance, puissant, l'irrésistible appel

l'éclatante évidence

transcendance charnelle

d'une source première

 

et les mains qui se disent

entament leur prière

mélodie du désir

libérant ses arpèges

 

et puis cède la chair

apprivoisée

joyeusement soumise

finalement consentante

... si constentante

qu'elle en pleure, farouche, quelque caresse immense

vaste, douce et sauvage

étreinte émerveilléewhoswho006

chaude, tendre et humide

comme la terre odorante

enlaçant chaque instant

en vagues immortelles

en danse originelle

primordiale

animale

intimité sacrée, infiniment candide

voyage d'eau et de feu

abondamment joyeux

au-delà de l'espace et de la roue du temps

tandis que se dilate l'éternel présent

que se parlent les peaux

que se tressent les yeux

en longs frémissements

 

merveilleux chant d'amour éclaboussé de joie

où coule le désir comme une eau de printemps

 

à cette pulsation rythmée sur l'infini

grande marée d'équinoxe

engloutissant l'hiver

s'abandonnent les corps et se fondent les âmes

dans les bras de la vie

jouissance éblouie

où chante l'univers


 

 

F. Jeurissen
avril 2015

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents